Jeunesse

Album jeunesse

 

Dis… Mamans, Muriel Douru, éd. Gaies et lesbiennes, 2011. Homoparentalité, lesbien

Théo a deux mamans. Et au moment de dessiner son arbre généalogique en classe, cela crée quelques surprises.  » Elle n’est pas possible, ta famille !  » s’exclame Pauline. Eh bien si, elle est possible. Un album sur l’homoparentalité pour les enfants à partir de trois ans.

La fête des deux mamans, Ingrid Chabbert et Chadia Loueslati, éd. Les petits pas de Ioannis, 2010. Homoparentalité, lesbien

Au centre aéré, Prunelle prépare la fête des mamans avec ses copains. Mais voilà, l’animatrice lui tend de quoi préparer un seul cadeau… et Prunelle a besoin de deux fois plus, car elle a deux mamans !

61BK43ouwTL._SL1000_Le fils des géants, Gaël Aymon et Lucie Rioland, éd. Talents hauts, 2013. Gay, homoparentalité

Un roi et une reine venaient d’avoir un garçon si petit qu’ils ne voulurent pas le garder. Ils le mirent dans un dé à coudre d’or qu’ils déposèrent dans la rivière. Le dé s’échoua près d’une grotte habitée par deux géants. Ceux-ci recueillirent l’enfant et lui donnèrent leur force et leur amour.
Des années plus tard, le roi et la reine, surpris par un orage, s’abritèrent chez les géants et reconnurent leur fils grâce au dé d’or qu’il portait au cou…

9782812610578Heu-reux ! Christian Voltz, éd. du Rouergue, 2016. Gay

Aujourd’hui, c’est le grand jour : sa majesté Grobull le tout puissant taureau doit marier son fils Jean-Georges. Pour cela le « tyran » fait preuve de largesse : son rejeton a le choix pourvu qu’il soit « Heureux ». Les vaches prétendantes se bousculent au portillon, mais aucune d’entre elles n’arrivent à obtenir les faveurs du prince ; car Jean-Georges a une aventure secrête, son amour est déjà réservé.

Un album drôle autant dans son ton que ses dialogues et mises en scène. Heureux interroge en profondeur sur les préjugés, interpelle sur les sujets brûlants, mais aussi sur les préoccupations essentielles de chacun quant aux penchants que l’on dit naturels et aux choix de vie.

jean deux mamansJean a deux mamans, Ophélie Texier, éd. L’école des loisirs, coll. Loulou & Cie, 2004. Homoparentalité, lesbien

Jean a deux mamans. Une maman ou deux mamans, est-ce vraiment si différent ? Oui, sûrement. Mais qu’en pense Jean ?

marre-du-roseMarre du rose, Nathalie Hense et Ilya Green, éd. Albin Michel Jeunesse, 2009, rééd. coll. Panda Poche, 2014. Féminisme, genre

« D’habitude, les filles, elles aiment le rose ; seulement moi, le rose, ça me sort par les yeux ! Et c’est pareil pour les princesses, les tralalas de princesses, les rubans et aussi les poupées. Mais quand en plus c’est rose, là, ça me sort par les trous de nez ! Maman dit que je suis un garçon manqué. » Les propos vifs et vivifiants d’une petite fille qui refuse d’être enfermée dans des goûts qui ne sont pas les siens.

Affirmé, questionneur, drôle, le texte est égayé par des images qui font exploser les couleurs et qui donnent à l’héroïne une belle présence enfantine.

papasLes papas de Violette, Émilie Chazerand, Gaëlle Souppart, éd. Gautier Languereau, 2017. Homoparentalité, gay

« C’est une maladie d’avoir deux papas ?
– N’importe quoi, dit Violette.
Mes papas, ils s’occupent trop bien de moi.
Je les aime tous les deux, et puis c’est tout. »

9782742789450La princesse qui n’aimait pas les princes, Alice Brière-Haquet et Lionel Larchevêque, éd. Actes Sud junior, coll. Benjamin, 2010, rééd. Actes Sud, coll. Encore une fois, 2014. Lesbien

Les princes de la terre entière défilèrent un à un pour demander la main de la princesse. Mais « non, merci bien », aucun d’entre eux ne lui disait rien ! Le miracle se produisit enfin lorsqu’une jolie fée apparut…

Tango-a-deux-papas-et-pourquoi-pas-

Tango a deux papas et pourquoi pas ?, Béatrice Boutignon, éd. Le baron perché, 2010. Homoparentalité, gay

Tango a deux papas, et pourquoi pas raconte une histoire vraie : celle de Roy et Silo, deux manchots mâles vivant dans le zoo de Central Park à New York. Grâce à la complicité de leurs gardiens, ils ont pu couver un œuf et donner naissance à un petit. Ce « fait divers » se révèle être un charmant prétexte pour parler de l’homoparentalité. Dans un monde où les modèles familiaux évoluent, la jolie histoire d’amour de ces deux papas permet d’évoquer avec les enfants un sujet aussi passionné que controversé.

Bande dessinée jeunesse

barricadesBarricades, Charlotte Bousquet et Jaypee, éd. Gulf Stream, coll. Les Graphiques, 2018. Trans

Ça fait trois semaines, maintenant, que je chante dans le groupe. Je n’ai plus peur d’être regardée, moins qu’avant en tout cas et quand je me rends aux toilettes, j’arrive même à ne pas m’enfuir comme une voleuse lorsque d’autres filles y entrent. Je me dis que la vie est belle, que je ne devrais plus avoir peur des autres, que ce n’est qu’une question de mois, d’années – deux ans maximum avant d’être opérée, même si ce n’est pas obligé.

9782723493987-LBichon, David Gilson, série en 3 tomes, éd. Glénat, 2013-2017. Gay

Se déguiser en princesse pour un goûter d’anniversaire, jouer à l’élastique, entamer une chorégraphie en pleine cour de récré… Un peu compliqué quand on aime faire toutes ces choses et qu’on est un petit garçon de 8 ans. Mais pas pour Bichon : il transgresse les règles de la société sans même s’en rendre compte ! Heureusement, sa famille et ses amis l’aiment tel qu’il est. Même que parfois Jean-Marc, le beau garçon du CM2, prend sa défense quand on se moque de lui… David Gilson réussit l’ambitieux pari de raconter avec tendresse et humour la vie quotidienne d’un petit garçon « pas comme les autres ».
Bichon ne fait qu’être lui-même et se soucie peu du regard des autres, et cette personnalité déjà si affirmée et si naturelle est un joyeux exemple pour les petits et grands lecteurs !

1540-1Les carnets de Cerise, Joris Chamblain et Aurélie Neyret, série en 5 tomes, éd. Soleil, coll. Métamorphose, 2012-2017. Lesbien (tome 4 uniquement)

Cerise est une petite fille âgée de onze ans, qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière, et a même déjà commencé à écrire ses carnets !
Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement, les adultes. Ils sont si compliqués qu’elle souhaiterait mieux les comprendre. Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent…

comme-un-garcon-1-delcourtComme un garçon, Jenny, série en 2 tomes, éd. Delcourt, 2016-2017. Travestissement

Charlotte est la demi-soeur de Xavier. Leur jeu favori consiste à se défier sans cesse. Et Charlotte perd toujours. À l’adolescence, la tradition perdure jusqu’au jour où, en guise de gage, elle accepte de passer une année déguisée en garçon dans un collège exclusivement masculin tout en pariant qu’elle ne se fera pas prendre.

en sceneEn scène, Raina Telgemeier, éd. Akileos, 2013. Gay

Callie adore le théâtre et saute sur l’occasion quand une production est lancée à son collège. Callie connaît parfaitement l’histoire, mais en raison de sa voix désastreuse, elle s’inscrit en qualité de décoratrice, déterminée à faire un spectacle digne de Broadway… mais comment faire alors qu’elle n’y connaît rien en menuiserie, que les ventes de billets sont basses et que les membres de l’équipe ont du mal à travailler ensemble ? Sans oublier les drames qui se jouent sur et hors de la scène.
Et quand des frères jumeaux beaux comme des dieux débarquent, les choses deviennent encore plus folles.

lumberjanes-integrale-volume-1Lumberjanes, Noelle Stevenson, Grace Ellis, Shannon Waters, Brooke Allen, éd. Urban Comics, 2016, éd. « Intégrale » Urban Comics, 2017. Lesbien (et apparemment dans les épisodes non parus en France, un personnage trans et un personnage non binaire)

Elles sont cinq copines inséparables. Unies comme les doigts de la main, elles n’en restent pas moins très différentes les unes des autres. Jo, April, Mal, Molly et Ripley ont pourtant toutes un point commun : le gout pour l’aventure. Elles s’apprêtent à passer le meilleur été de toute leur vie dans ce camp de vacances. Et rien ne pourra les détourner de leur objectif : devenir de véritables Lumberjanes ! Peu importe les attaques de renards a trois yeux, les rencontres improbables avec des yétis perturbés et autres manifestations surnaturelles qui semblent perpétuellement croiser leur route, la bande est prête à relever tous les défis sans jamais oublier sa devise : l’amitié à la puissance max !

Un_bonheur_presque_parfait_Les_Nombrils_tome_7Les nombrils, Delaf et Dubuc, série en 7 tomes, éd. Dupuis, 2006-2015. Lesbien (à partir du tome 5 ou 6)

Jenny et Vicky sont les pires chipies que la Terre ait portées. Elles se prennent pour le nombril du monde et pour peu, elles le seraient vraiment. Avec leurs vêtements sexy, leur maquillage provocateur et leur coiffure toujours impeccable, partout où elles vont, les regards sont hypnotisés, la musique s’arrête. On ne voit et on n’entend plus qu’elles.
Et heureusement ! Parce que Jenny et Vicky sont prêtes à tout pour être le centre d’attraction. Leur amie, la trop grande Karine, l’apprend à ses dépens lorsqu’un certain Dan s’intéresse à elle. Jenny et Vicky ne sont pas du genre à accepter la compétition ! Les lettres de Dan n’arriveront jamais à destination, ses invitations tomberont toutes mystérieusement à l’eau.
Pauvre Karine ! Dans un monde qui privilégie l’enveloppe plutôt que son contenu, elle ne peut qu’être le souffre-douleur des deux autres. Et si un jour Karine s’émancipait ? Qu’adviendrait-il de ce trio dépareillé ? L’amitié survivrait-t-elle ?

rouge tagadaRouge Tagada, Charlotte Bousquet, Stéphanie Rubini, éd. Gulf Stream, 2013. Lesbien

Elle était dans ma classe. Quatrième D. D comme déconné, délire, débile, dévergondé, début, douleur, douceur aussi. Il y avait tout ça, chez nous. Des pimbêches qui riaient trop fort, des timides, des bébés sages, des filles toutes fières de se comporter en femmes et des garçons qui ne savaient plus comment fonctionnaient leurs mains ni leurs pieds. Il y avait 3 aussi les Jade et les Benjamin, les bons copains toujours là en cas de coup de blues à la récré, toujours prêts à refaire le monde et jouer aux cancres au lieu d’aller en perm.
Mais il n’y avait qu’une Layla.

Documentaire jeunesse

reglesaventuresLes règles… Quelle aventure !, Elise Thiebaut et Mirion Malle, éd. La ville brûle, coll. Jamais trop tôt, 2017. Féminisme, intersexe, trans

Si tu fais partie de l’espèce humaine et que tu as un utérus, tu auras un jour tes règles, comme 3,5 milliards de personnes dans le monde. C’est normal, avoir ses règles est une chose naturelle et un signe de bonne santé! Pourtant, tu entendras peut-être dire que c’est sale et que tu ne dois surtout pas en parler. Les tabous, la peur, la honte… il est temps d’en finir avec tout ça et de faire enfin tes propres règles !

indexPourquoi les filles ont mal au ventre ?, Lucile de Pesloüan et Geneviève Darling, éd. De l’Isatis, 2017. Féminisme

Pourquoi les filles ont mal au ventre ? est un manifeste féministe qui dénonce les malaises que ressentent les femmes, de l’enfance à l’âge adulte, dans une société qui ne les ménage pas. Lucile de Pesloüan a écrit ce texte sous forme de fanzine en 2014. Plusieurs centaines d’exemplaires vendus plus tard, l’ouvrage est édité en livre illustré avec un texte enrichi, appuyé par des illustrations réalistes et percutantes de Geneviève Darling.
Pourquoi les filles ont mal au ventre ? invite les adolescents à se questionner sur les situations de sexisme que les filles vivent au quotidien. Le livre sensibilise aux inégalités que subissent les femmes dans le monde, ici ou ailleurs avec des illustrations sans tabou, qui racontent une réalité complexe et hétérogène.

Roman jeunesse

stéréotypesAbier Gilles, Stéréotypes, éd. Actes Sud Junior, 2018. Gay

La Dernière Guerre et la folie des hommes ont failli anéantir l’humanité. Pour éviter une nouvelle catastrophe, les survivants ont établi une société basée sur la Synthèse. Le trait de caractère principal de chaque individu est déterminé parmi neuf Types, et le numéro du Type est tatoué sur son poignet droit. Ainsi, chacun est censé vivre en paix selon sa personnalité profonde. Mais, les années passant, une hiérarchie s’installe et empêche que des liens se nouent entre des personnes de Types différents.
Cachés dans des cités souterraines, des jeunes gens entrent en résistance contre la Synthèse au nom de la liberté d’être ce que l’on est et d’aimer qui l’on veut.

CVT_Leah-a-Contretemps_9023Albertalli Becky, Leah à contretemps, éd. Hachette, 2018. Bi/Pan, gay

Moi, c’est Leah. Leah Burke. (Semi-)pro de la batterie. Gribouilleuse clandestine. Meilleure amie du choubidou du lycée, mon best bro, le démolisseur d’Oreos, j’ai nommé : Simon Spier. C’est notre année de terminale, la dernière ligne droite avant la fac. Alors, forcément, tout part en vrille. Le couple insubmersible formé par Abby et Nick est en train de prendre l’eau. Je me suis fâchée avec des filles que je connais depuis la maternelle.
Et plus le temps passe, plus j’ai l'(affreuse) impression que notre pote Garrett veut sortir avec moi. Il est mignon. Adorable. Prévenant. Le genre de mecs que n’importe qui aimerait avoir comme cavalier au bal du lycée. Mais pas moi. Ah oui, je ne vous l’ai pas dit ? Paraît que j’adore me compliquer la vie…

hautsAlbertalli Becky, Mes hauts mes bas et mes coups de cœur en série, éd. Hachette, 2017. Lesbienne, Bi/Pan, homoparentalité

J’ai une chose à vous avouer : je suis une serial crusheuse. Un vrai cœur d’artichaut. Jusqu’à maintenant, j’ai eu très exactement VINGT-SIX coups de cœur. Mais comme ils ont débouché sur très exactement ZERO baisers, ça ne compte pas. En même temps, c’est une bonne façon de ne jamais prendre un seul râteau ! Cassie, ma sœur jumelle, pense que ça craint. Sauf que Cassie n’a pas vraiment de problèmes avec les garçons, vu qu’elle préfère les filles.
D’ailleurs c’est sa copine qui m’a présenté Will, alias LE mec parfait. Là, je le sens, mon crush numéro 27 sera le bon. Enfin, je crois ?

Une histoire d’amour, de famille et de confiance en soi.

Moi-Simon-16-ans-Homo-SapiensAlbertalli Becky, Moi, Simon, 16 ans, homo sapiens, éd. Hachette, 2015 rééd. Livre de poche jeunesse, 2017. Gay

Simon Spier, 16 ans, est gay. Personne n’est au courant. Les seuls moments où il est vraiment lui-même, c’est bien à l’abri derrière l’écran de son ordinateur. C’est sur un chat qu’il a « rencontré » Blue. Il ne sait pas grand-chose de lui. Simplement : 1/ Ils fréquentent le même lycée. 2/ Blue est irrésistible. 3/ Il l’apprécie énormément. (Pour être tout à fait honnête, Simon commence même à être un peu accro.) Simon commet alors une erreur monumentale : il oublie de fermer sa session sur l’ordi du lycée.
Résultat ? Martin, un de ses camarades de classe, sait désormais que Simon est gay. Soit Simon lui arrange un coup avec sa meilleure amie, soit Marin révèle son secret à la terre entière. Problème réglé ? Pas si sûr…

 

 

Brunet Marion, Frangine, éd. Sarbacane, coll. Exprim’, 2013. Homoparentalité, lesbien

« Il faut que je vous dise… J’aimerais annoncer que je suis le héros de cette histoire, mais ce serait faux. Je ne suis qu’un morceau du gâteau, même pas la cerise. Je suis un bout du tout, un quart de ma famille. Laquelle est mon nid, mon univers depuis l’enfance, et mes racines, même coupées. Tandis que ma frangine découvrait le monde le cruel le normal et la guerre, ma mère et ma mère, chacune pour soi mais ensemble, vivaient de leur côté des heures délicates.
C’est à moi qu’il revient de conter nos quatre chemins. Comment comprendre, sinon? »

Georges-le-monde-et-moiCantin Illana, Georges, le monde et moi, éd. Hachette, 2018. Gay, bi/pan

Avant, je me serais décrit comme le mec de base : des notes dans la moyenne, une famille aimante, un petit groupe d’amis. Avant, j’étais l’archétype du geek qui termine avec la jolie fille à la fin d’un film. Bref, j’avais une vie banale. Et puis Georges a débarqué, avec son franc-parler et ses blagues pourries, et tout a changé. Mon monde s’est désaxé. Clairement, je n’allais pas finir avec la jolie fille.

518CmDcGWFL._SX195_Cathrine Arnaud, A la place du cœur Saison 1, éd. Robert Laffont, coll. R, 2016. Gay

Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu’une chose : à la fin de l’année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther – sujet de tous ses fantasmes – se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un « plus si affinités »… Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule : le premier amour s’annonce et la perspective obsédante de la « première fois ».
Sauf que le lendemain, c’est la France qui bascule à son tour : deux terroristes forcent l’entrée du journal Charlie Hebdo et font onze victimes… A la place du cœur, c’est ça : une semaine, jour après jour, et quasiment heure par heure, à vivre une passion sauvageonne et exaltante ; mais une semaine également rivée sur les écrans à tenter de mesurer l’horreur à l’œuvre, à tenter de ne pas confondre l’information en flux continu avec un thriller télé de plus.
Comment l’amour (qui, par définition, postule que « le monde peut bien s’écrouler ») cohabite-t-il avec la mort en marche ? Comment faire tenir ça dans un seul corps, dans une seule conscience ? Comment respirer à fond le parfum de la fille qu’on aime et comprendre, dans le même temps, que le monde qui nous attend est à terre?

Cendres Axl, Dysfonctionnelle, éd. Sarbacane, coll. Exprim’, 2015. Lesbien

Fidèle, alias Fifi, alias Bouboule, grandit dans une famille dysfonctionnelle ; Papa enchaîne les allers-retours en prison, Maman à l’asile ; mais malgré le quotidien difficile, Fidèle vit des moments de joie, entourée de ses six frères et sœurs aux personnalités fortes et aux prénoms panachés : Alyson, JR, Dalida, Jésus… Cette tribu un peu foldingue demeure Au Bout Du Monde, le bar à tocards que tient le père dans Belleville, théâtre de leurs pleurs et rires.

À l’adolescence, la découverte de son « intelligence précoce » va mener Fidèle à «l’autre» bout du monde : un lycée des beaux quartiers où les élèves se nomment Apolline ou Augustin, et regardent de haut son perfecto, ses manières de chat de gouttière et ses tee-shirts Nirvana. Mais c’est aussi là que l’attend l’amour, le vrai, celui qui forme, transforme… celui qui sauve.

Clarke Cat, A kiss in the dark, éd. Robert Laffont, coll. R, 2014. Lesbien, bi/pan, non binaire, travestissement

Lorsqu’Alex et Kate se rencontrent, l’attirance est immédiate. Il a de l’humour, un beau visage et un brin de timidité : tout ce que Kate recherche chez un petit ami. Elle est jolie, craquante, avec un irrésistible soupçon de naïveté : Alex ne peut résister à son charme. L’un des deux cache pourtant un lourd secret qui va non seulement peser sur leur amour naissant, mais aussi menacer leur vie…

Clarke Cat, Girlhood, éd. Robert Laffont, coll. R, 2017. Lesbien, bi/pan

L’amitié, c’est comme une allumette…… il suffit d’une étincelle pour se brûler les doigts. J’ai sombré quand ma sœur jumelle est morte, et mes amies m’ont reconstruite, morceau par morceau. Depuis, je pensais que jamais rien ne pourrait nous séparer. Jusqu’à ce que débarque cette nouvelle fille…

Clarke Cat, Opération pantalon, éd. Robert Laffont, coll. R, 2017. Trans, homoparentalité, lesbien

Liv Spark, 11 ans, est un garçon transgenre élevé au sein d’une famille ouverte d’esprit. Avoir deux mamans, c’est vraiment le pied, et Liv est impatient de commencer le collège et de s’y faire de nouveaux amis. Garçon ou fille, la question ne s’est jamais posée pour le moment, ses parents le laissant s’habiller et s’exprimer comme il le souhaitait. Mais tout va basculer lorsqu’il découvre qu’il lui faudra porter une jupe.
Liv n’a aucune envie de se plier à la politique stricte de son école concernant l’uniforme, mais il n’est pas encore prêt non plus à partager son secret, il lance alors l’Opération Pantalon, une campagne qui vise à permettre aux filles de porter un pantalon. Si tout le monde pense qu’il est une fille, eh bien, il fera semblant…pour le moment. Pendant cette campagne, Liv va être victime de harcèlement scolaire, d’un deuil familial et des remarques désagréables du proviseur.
Après s’être fait jeter par son meilleur ami, Liv va devoir réapprendre à faire confiance. Trouvera-t-il le courage de partager son secret, et de dire à sa famille et à ses amis qui il est vraiment ?

Opération Pantalon est un livre plein d’humour et de tendresse qui parle d’amitié et de comment rester fidèle à soi-même.

herosCrenn Antonin, Le Héros et les Autres, éd. Lunatique, 2018. Gay

Fin observateur du monde qui l’entoure et qui l’inquiète, Martin se pose beaucoup de questions, aussi, cherchant des explications à tout, élucubrant de savantes ratiocinations, mathématiques, logiques, poétiques. Le monde de Martin est ainsi clair comme de l’eau de roche — cette même eau vive qui serpente dans le square, et dans laquelle se noient les beaux garçons.

Un livre simple sur des choses compliquées.

le-renard-et-la-couronneFastier Yann, Le Renard et la Couronne, éd. Talents Hauts, 2018. Lesbien

Dalmatie, fin du XIXe siècle. Ana a dix ans lorsqu’elle est jetée sur la route suite à la mort de sa grand-mère, sa seule famille. Elle rejoint Spalato, la ville la plus proche, où elle intègre une bande d’enfants des rues menée par la fascinante et mystérieuse Dunja. Sans le sou et affamés, les enfants vont vivre le plus froid des hivers, mais Ana ne perdra rien de sa détermination à vivre.

Des tensions et des rivalités au sein du groupe poussent Ana au départ et ses pas croisent alors ceux de M. Roland, un naturaliste français qui se prend d’affection pour elle. Ana accepte sans hésiter la proposition qu’il lui fait de venir vivre et étudier avec lui, en France.

la volteFastier Yann, La volte, éd. Talents Hauts, 2014. Lesbien

– Je ne te l’ai pas dit mais, il y a quelques jours, j’ai eu dix-huit ans. Je suis majeure, maintenant. Je peux régner. Je peux devenir reine et je ne me laisserai pas spolier. Je dois rentrer dans mon pays.

Dotchin se tait. La nuit est tombée. La volte qui nous entoure éclaire la scène d’une lueur irréelle.

– Alors je viens avec toi.

Elle ne répond pas. Elle n’a pas entendu ou quoi ? Un tas de trucs inutiles me défilent dans la tête à toute vitesse. Mon avenir gâché par les technocrates et leurs tuyaux, les yeux langoureux du gandin posés sur Dotchin, un nouveau pays de neige et de steppes. Une autre vie.

– Je viens avec toi.

Elle a entendu. A la lueur de la volte, les dents de ma princesse brillent soudain d’un bel éclat bleu.

maux bleusFéret-Fleury Christine, Les maux bleus, éd. Gulf Stream, 2018. Lesbien, homoparentalité

Armelle le sait depuis trois ans, elle aime les filles. Seul son carnet bleu est mis dans la confidence. L’adolescente solitaire et férue de lecture y confie ses peurs, ses espoirs. Elle lui parle d’Inès, une nouvelle élève qui l’attire. Lorsque son amie la rejette violemment, Armelle devient rapidement l’objet du mépris et des insultes de ses camarades. Pourtant, cet événement n’est qu’un tournant dans sa vie qui bascule définitivement un dimanche soir. Alors que ses parents découvrent son secret, Armelle est jetée dehors. Elle n’a que 16 ans quand, cette nuit-là, elle voit la porte de sa maison se fermer brutalement devant ses yeux. Seule dans la rue avec son carnet, elle doit apprendre à survivre… Mais est-elle vraiment seule ?

symptoms being humanGarvin Jeff, Symptoms of being human (livre en VO), éd. Balzer+Bray, 2016. Genderfluid, trans

Riley Cavanaugh is many things: Punk rock. Snarky. Rebellious. And gender fluid. Some days Riley identifies as a boy, and others as a girl. But Riley isn’t exactly out yet. And between starting a new school and having a congressman father running for reelection in über-conservative Orange County, the pressure—media and otherwise—is building up in Riley’s life.

On the advice of a therapist, Riley starts an anonymous blog to vent those pent-up feelings and tell the truth of what it’s really like to be a gender fluid teenager. But just as Riley’s starting to settle in at school—even developing feelings for a mysterious outcast—the blog goes viral, and an unnamed commenter discovers Riley’s real identity, threatening exposure. And Riley must make a choice: walk away from what the blog has created—a lifeline, new friends, a cause to believe in—or stand up, come out, and risk everything.

From debut author Jeff Garvin comes a powerful and uplifting portrait of a modern teen struggling with high school, relationships, and what it means to be a person.

004501019Gino Alex, George, éd. L’école des loisirs, 2017. Trans

 Beaucoup de gens aiment George. Maman est très fière de son petit garçon, elle pense qu’il deviendra « un jeune homme très bien ». Scott aime beaucoup son « frérot ». Et Kelly le tient pour son « meilleur ami ». Mais George sait que les gens ne voient pas qui elle est vraiment. Car, George en a la certitude, elle est une fille. Alors, quand sa maîtresse propose de jouer une pièce de théâtre à l’école, George veut plus que tout interpréter le personnage de Charlotte.
Elle sera parfaite, et les gens comprendront enfin qui elle est. Comment leur faire comprendre que c’est le rôle de sa vie ?

41u7k5Nkp8L._SX195_Gornet Thomas, Qui suis-je ? éd. Ecole des loisirs, 2006, réed. Rouergue, coll. DoAdo, 2018. Gay

Qui est donc Vincent ? Il ne le sait pas lui-même. Comme tant d’autres ados, il a du mal à trouver sa place parmi les autres collégiens et à comprendre ses émotions. Notamment quand débarque un nouveau, Cédric, un sportif, lui. Il va lui falloir une année de 3e pour prendre conscience de son homosexualité.

Ce bref roman touche par sa profondeur, son humour, sa finesse, en évitant tous les clichés.

handsome girlGottfred B.T., The handsome girl & her beautiful boy (livre en VO), éd. Henry Holt and Co, 2018. Gay, lesbien, identité de genre

Everyone assumes that Zee is a lesbian. Her classmates, her gym buddies, even her so-called best friend. So many people think that Zee likes girls, even Zee is starting to wonder. Could they be onto something?

Everyone assumes that Art is gay. They take one look at his nice clothes and his pretty face and think: well, obviously.

But there’s more to Zee and Art than anyone realizes. When Art first meets Zee, he knows he’s found someone special–someone magical. Zee may not be able to see that magic in herself, but Art is bound and determined to show it to her.

What develops is a powerful connection between two people who are beautiful in all the ways they’ve been told are strange. As they explore their own complexities in gender, sexuality, and identity, they fall for the complexities they find in each other. With his trademark frankness, B.T. Gottfred delves inside both characters’ heads in this story about love and living authentically.

41htjbfvo5l-_sx195_Grive Catherine, Je suis qui je suis, éd. Rouergue, coll. DoAdo, 2016. Genre, non binaire

Qu’on soit fille ou garçon, on peut avoir un chagrin. Grave, pas grave, mais un chagrin. Qu’on soit fille ou garçon, on voudrait pouvoir l’oublier. Surtout quand c’est l’été et qu’on le passe à la maison. Les copains sont partis, les parents sont là sans être là. Alors, on vole le courrier des voisins pour se changer les idées. Et on rencontre une fille qui n’est pas son genre. Mais au fait, de quel genre est Raph’ ?

girl starsHerring Blake Ashley, Girl made of stars (livre en VO), éd. HMH Books for Young Readers, 2018. Bi/pan, non binaire

« I need Owen to explain this. Because yes, I do know that Owen would never do that, but I also know Hannah would never lie about something like that. »

Mara and Owen are about as close as twins can get. So when Mara’s friend Hannah accuses Owen of rape, Mara doesn’t know what to think. Can the brother she loves really be guilty of such a violent crime? Torn between the family she loves and her own sense of right and wrong, Mara is feeling lost, and it doesn’t help that things have been strained with her ex-girlfriend and best friend since childhood, Charlie.

As Mara, Hannah, and Charlie navigate this new terrain, Mara must face a trauma from her own past and decide where Charlie fits in her future. With sensitivity and openness, this timely novel confronts the difficult questions surrounding consent, victim blaming, and sexual assault.

MattKueva C., Les porteurs, série en 2 tomes (prévu en 3), éd. Thierry Magnier, 2017. Genre

Gaëlle a choisi d’être femme, Flo hésite encore. Matt, lui, sait que dans trois mois, il deviendra un homme. Dans cette société, tous les enfants naissent hermaphrodites. A seize ans, les adolescents doivent choisir leur sexe. Tous, sauf ceux atteints d’une déficience qui les condamne à un autre destin. On les appelle les Porteurs. Matt découvre qu’il est l’un de ceux-là. Mais que cache vraiment la déficience des Porteurs ? Pourquoi l’État les tient-ils sous haute surveillance ? Une formidable histoire de manipulation, de secret d’État, et bien entendu d’amour.

a-comme-aujourd-hui-612913-264-432Levithan David, A comme aujourd’hui, éd. Les grandes personnes, 2013, rééd.Gallimard Jeunesse, 2015. LGBT, Non binaire

Chaque matin, A se réveille dans un corps différent, dans une nouvelle vie, et ne dispose d’aucun moyen de savoir qui sera son hôte. Une seule chose est sûre : il n’empruntera cette identité que le temps d’une journée. Aussi incroyable que cela puisse paraître, A a accepté cet état de fait, et a même établi plusieurs règles qui régissent son existence : ne pas s’attacher, ne pas se faire remarquer, ne jamais s’immiscer dans la vie de l’autre. Jusqu’à ce qu’il se réveille dans le corps de Justin, 16 ans, et qu’il fasse la connaissance de Rhiannon, sa petite amie. Dès lors, il n’est plus question de subir : il tente par tous les moyens de la revoir, quitte à bouleverser la vie de ses hôtes. Car A a enfin croisé quelqu’un avec qui il veut être jour après jour…

Green-Levithan-Will-et-WillLevithan David et John Green, Will et Will, éd. Gallimard jeunesse, coll. Scripto, 2011, rééd. coll. Pôle fiction, 2018 . Gay

Will Grayson se méfie des sentiments. Les histoires de cœur portent la poisse, tout le temps. Alors dans la vie, autant se faire discret. Son meilleur ami, Tiny Cooper, est à la fois une bénédiction et une vraie plaie : ami fidèle et rayonnant, il est aussi ouvertement gay que corpulent et n’a pas l’habitude de passer inaperçu.
À l’autre bout de la ville, un adolescent en pleine déprime assume mal sa différence. Le hasard veut qu’il se nomme lui aussi Will Grayson…

Sublime roman initiatique à deux voix sur l’amour adolescent, l’homosexualité, la colère, la souffrance et l’amitié.
Par deux personnages complices qui unissent leurs talents et leur sens de l’humour avec une énergie débordante.

sirèneMosta Erin, La Sirène et la Licorne, éd. Rageot, 2018. Lesbien

Tout les oppose, pourtant elles s’attirent, et vont vivre une très belle histoire d’amour au coeur de l’été. La licorne, c’est Lili. 17 ans, cheveux longs couleur arc-en-ciel, ballerines pailletées. Elle est passionnée par les effets spéciaux et le maquillage au cinéma. Elle a été harcelée sur le Net par les élèves de sa classe. Pour oublier, elle quitte la banlieue parisienne et part en vacances chez sa tante près de l’océan. En apparence, tout va bien et elle assume. La réalité est moins facile. La sirène, c’est Cris. Cheveux courts, baskets défoncées, vieux jean trop large. Passionnée de voile et de natation, elle est plus à l’aise sur l’océan qu’au milieu de la foule. En vacances dans la maison de vacances familiale, elle tente de guérir d’une blessure. Fragile en apparence, elle possède une vraie force intérieure.

bouche-cousue-marion-muller-colardMuller-Colard Marion, Bouche cousue, éd. Gallimard jeunesse, coll. Scripto, 2016. Lesbien, gay

Dans la famille d’Amandana, la propreté irréprochable n’est pas qu’un métier. C’est un mode de vie. Rien qui dépasse. Dans le Lavomatique tenu par ses parents, le bruit des machines couvre celui des élans du cœur et du corps. Mais comment faire taire son attirance pour une de ses camarades de lycée ?

Un roman intimiste d’une grande finesse psychologique, magnifiquement écrit, plein de pudeur et d’émotion.

Murail Marie-Aude, Oh, boy !, éd. L’école des Loisirs, coll. Medium, 2000. Gay

Ils sont frère et sœurs. Depuis quelques heures, ils sont orphelins. Ils ont juré qu’on ne les séparerait pas. Il y a Siméon Morlevent, 14 ans. Maigrichon. Yeux marron. Signe particulier: surdoué, prépare actuellement son bac. Morgane Morlevent, 8 ans. Yeux marron. Oreilles très décollées. Première de sa classe, très proche de son frère. Signe particulier: les adultes oublient tout le temps qu’elle existe. Venise Morlevent, 5 ans. Yeux bleus, cheveux blonds, ravissante. La petite fille que tout le monde rêve d’avoir. Signe particulier: fait vivre des histoires d’amour torrides à ses Barbie. Ils n’ont aucune envie de confier leur sort à la première assistante sociale venue. Leur objectif est de quitter le foyer où on les a placés et de se trouver une famille. À cette heure, deux personnes pourraient vouloir les adopter. Pour de bonnes raisons. Mais aussi pour de mauvaises. L’une n’est pas très sympathique, l’autre est irresponsable, et… Ah, oui! ces deux personnes se détestent.

 

 

 

Murail Marie-Aude, Sauveur et fils, série en 4 tomes, éd. L’école des Loisirs, coll. Médium, 2016-2018. Trans, lesbien

Quand on s’appelle Sauveur, comment ne pas se sentir prédisposé à sauver le monde entier ? Sauveur Saint-Yves, 1,90 mètre pour 80 kg de muscles, voudrait tirer d’affaire Margaux Carré, 14 ans, qui se taillade les bras, Ella Kuypens, 12 ans, qui s’évanouit de frayeur devant sa prof de latin, Cyrille Courtois, 9 ans, qui fait encore pipi au lit, Gabin Poupard, 16 ans, qui joue toute la nuit à World of Warcraft et ne va plus en cours le matin, les trois sœurs Augagneur, 5, 14 et 16 ans, dont la mère vient de se remettre en ménage avec une jeune femme…
Sauveur Saint-Yves est psychologue clinicien. Mais à toujours s’occuper des problèmes des autres, Sauveur oublie le sien. Pourquoi ne peut-il pas parler à son fils Lazare, 8 ans, de sa maman morte dans un accident ? Pourquoi ne lui a-t-il jamais montré la photo de son mariage ? Et pourquoi y a-t-il un hamster sur la couverture ?

soleil pour toiNelson Jandy, Le soleil est pour toi, éd. Gallimard Jeunesse, coll. Scripto, 2015, rééd. coll. Pôle fiction, 2017. Gay

Noah et Jude sont plus que frère et soeur, ils sont jumeaux, fusionnels. Sous le ciel bleu de Californie, Noah, le solitaire, dessine constamment et tombe amoureux de Brian, le garçon magnétique qui habite à côté. Tandis que Jude, l’exubérante, la casse-cou, est passionnée par la sculpture. Mais aujourd’hui ils ont 16 ans et ne se parlent plus. Un événement dramatique les a anéantis et leurs chemins se sont séparés.
Jusqu’à ce que Jude rencontre un beau garçon écorché et insaisissable, ainsi que son mentor, un célèbre sculpteur… Chacun des deux jumeaux doit retrouver la moitié de vérité qui lui manque.

CVT_Liberation_7729Ness Patrick, Libération, éd. Gallimard Jeunesse, 2018. Gay, bi/pan

Un samedi d’été, dans une banlieue paumée. Adam Thorn ne le sait pas encore, mais sa vie est sur le point de basculer. Asphyxié par sa famille, harcelé par son boss, tiraillé par des sentiments contradictoires, gay, définitivement gay, Adam voudrait juste avoir le droit d’aimer. Pendant ce temps, au bord du lac, l’esprit d’une jeune fille assassinée se réveille, en quête de vengeance… L’un et l’autre trouveront-ils la libération à l’issue de cette intense et surnaturelle fichue journée ?

vie comme elvaNozière Jean-Paul, La vie comme Elva, éd. Thierry Magnier, 2005. Lesbien

À Sponge, tout le monde ou presque travaille à la Francilienne. Alors l’annonce d’une vague de licenciements ébranle la ville, les familles.  » Elva la rouge  » pousse ses parents résignés à se battre, distribue des tracts dans la ville, rejoint les piquets de grève. Luce a croisé son regard. Fille du directeur du personnel de l’usine, elle est du mauvais côté. Entre Elva et Luce c’est le coup de foudre, immédiat, et la grève qui se durcit va être le terrain de leur amour.

 

 

 

Oseman Alice, Silence radio, éd. Nathan, 2017. Asexualité, gay, bi/pan

« Je suis Frances, Frances la sérieuse, la solitaire, la discrète. Je passe mon temps à étudier. J’ai un seul objectif : entrer à Cambridge après le bac.
Je suis Frances, la vraie Frances. Je suis fascinée par le mystérieux Silence Radio et sa chaîne Youtube Universe City. J’aime rire et j’aime dessiner.
Et puis je rencontre Aled. Avec lui, je peux enfin être moi. Avec lui, je vais enfin avoir le courage de trouver ce qui compte vraiment pour moi. »

Percin Anne, L’âge d’ange, éd. L’école des loisirs, coll. Medium, 2008. Non binaire, gay

Au Gymnasium, le lycée de la ville haute, il y a les jaguars, programmés pour la réussite, et quelques rois du ruisseau, des Gavroche et des Esmeralda égarés. Comme Tadeusz et ses mains rouges. Il porte des maillots de sport ou des chemises de bûcheron, vit en banlieue, excelle en russe. Personne ne le connaît vraiment. Il est étrange, bizarre, solitaire, d’ailleurs. Un peu comme cet ange, sans sexe et sans âge, qui se noie dans les pages des livres, au point d’en oublier les autres et son propre corps. Un ange de dix-sept ans qui pense, dort, rêve en grec, sa matière préférée. Une passion qui s’incarne dans Amours des dieux et des héros, le livre le plus précieux de la bibliothèque du lycée. Un jour, cette raison d’être disparaît des rayonnages. À son retour, le livre n’est plus le même, avec, entre ses pages, les traces d’un autre. Comment alors supporter la réalité quand le paradis est aux mains rouges d’un inconnu et que la vie gronde de plus en plus fort, de plus en plus dangereusement ?

Peters Julie Anne, La face cachée de Luna, éd. Milan, coll. Macadam, 2005, rééd. sous le titre Cette fille c’était mon frère, Milan, 2016. Trans

Un récit sur l’identité sexuelle et sur l’acceptation, ô combien difficile, du changement de sexe. Liam/Luna n’est pas dans le questionnement : elle sait qu’elle n’est pas un garçon, mais une fille. Mais comment le faire accepter aux autres ?

Plichota_Wolf_5sur5_T1_couverture-681x1024Plichota Anne et Wolf Cendrine, Les 5/5, série en 2 tomes, éd. XO Jeunesse, 2017-2018. Trans, gay

Quand cinq ados s’unissent contre l’injustice. Far a 16 ans, c’est une jeune fille surdouée, déchirée entre deux cultures. Merlin et Titus, les jumeaux, sont déscolarisés, ils ont 17 ans et la précarité est leur quotidien. Tom, 13 ans, acrobate, solitaire et rebelle, ne manque de rien, si ce n’est de l’estime de son père. John, enfin, le plus jeune, 12 ans, est un garçon né dans un corps de fille, choyé par ses parents, mais incompris du reste du monde.
Tous ont quelque chose à prouver, une blessure à soigner. Tous vont se retrouver autour d’une même passion, les sports de rue, et d’une même quête : la justice. Le grand frère de Tom, Lip, va leur donner l’occasion de mener le combat. Révolté par le cynisme de son père, qui n’a de cesse de s’enrichir sur le dos des pauvres, il décide de faire des 5/5 un clan, les transformant progressivement en robins des bois des villes.
Bientôt les cinq ados vont mener la vie dure à tous les profiteurs sans scrupules. Sans se douter des dangers auxquels ils vont être confrontés… Aventures, frissons, suspense.

ACH003787659.1466222112.580x580-202x300Polonsky Ami, Le secret de Grayson, éd. Albin Michel Jeunesse, 2016. Trans

Dans son monde imaginaire, Grayson est une princesse. Il a de longs cheveux blonds et il porte une magnifique robe dorée. Dans la vraie vie, les cheveux longs et les robes chatoyantes, ce n’est pas pour les garçons. Grayson se cache dans des vêtements amples, évite les autres à tout prix et enfouit ses dessins au fond de ses tiroirs. Alors, Grayson fait semblant d’être ce que les autres voient, quitte à s’effacer complètement.
Jusqu’au jour où il décide de postuler pour la pièce de théâtre de l’école et décroche le premier rôle : celui de la déesse grecque Perséphone. Son choix déclenche une véritable tempête autour de lui – au sein de l’école mais aussi de ses proches. Pourtant, malgré les rumeurs et les humiliations auxquelles il doit faire face, c’est aussi la première fois que Grayson ose être lui-même. Sa sincérité, son audace et son charme lui valent de nouvelles amitiés qui lui font entrevoir un avenir nouveau, où il pourra enfin s’affirmer en dehors des planches.

bm_CVT_La-symphonie-des-abysses-tome-1_3353Rozenfeld Carina, La symphonie des Abysses, série en 2 tomes, éd. Robert Laffont, coll. R, 2014. Genre, gay

L’Anneau, cet immense atoll avec en son centre le Cercle – une étendue d’eau de mer parfaitement circulaire – est cerné par le Mur, une haute barrière d’une trentaine de mètres, électrifiée, infranchissable. Sous son ombre, des hommes et des femmes vivent là, répartis dans des villes et villages si éloignés les uns des autres qu’ils ont oublié leurs existences respectives. Un point commun relie pourtant ces différentes communautés : le Règlement Intérieur et son code ultra restrictif.
Trois personnages principaux : Abrielle, Sa et Ca. Trois destins différents qui vont finir par se croiser pour composer la mystérieuse Symphonie des Abysses. Abrielle est une réminiscente. Elle porte en elle des mélodies et des chants dans un village où la musique est strictement prohibée, où la pratiquer est devenu un crime. Jusqu’au jour où elle entend un chant qui vient des profondeurs de la mer : la Symphonie des Abysses.
C’est pour cette raison qu’elle devra tout quitter et laisser derrière elle les seuls repères de son existence… Quant à Sa et Ca, deux Neutres, ni hommes ni femmes, ils s’aiment dans une ville où les sentiments sont interdits. Deux futurs hommes qui vont devoir fuir leur quotidien afin de devenir les adultes qu’ils veulent être. Tous les trois finiront par se retrouver afin de construire leur identité et changer le destin de l’Anneau, grâce à la Symphonie des Abysses…

 

 

Russo Meredith, Celle dont j’ai toujours rêvé, éd. Pocket jeunesse, coll. Territoires, 2017. Trans, lesbien

Amanda Hardy arrive dans un nouveau lycée. Comme beaucoup, elle souhaite avant tout s’intégrer. Mais malgré sa popularité, un secret l’empêche de s’ouvrir aux autres. Sa rencontre avec Grant remet tout en question. Il est le premier garçon qui parvient à lui faire baisser sa garde. Amanda comprend que pour être heureuse, elle doit se révéler, au risque de tout perdre. Car le secret d’Amanda c’est qu’avant, elle s’appelait Andrew.
Celle dont j’ai toujours rêvé est un récit universel et une fantastique histoire d’amour.

Saenz Benjamin Alire, Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers, éd. Pocket jeunesse, 2015. Gay

Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n’ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais… C’est donc l’un avec l’autre, et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers

lune nousVan Wilder Cindy, La lune est à nous, éd. Scrineo, 2017. Gay, asexualité/aromantisme

Max et Olivia n’ont pas grand-chose en commun. Max, solitaire et complexé, peine à s’intégrer dans son nouveau lycée. Olivia, sociable et hyperactive, vient d’être recrutée par la très populaire chaîne YouTube  » Les Trois Grâces  » et s’investit dans le milieu associatif. Ils n’ont rien en commun, si ce n’est qu’ils sont en surpoids, et que le monde le leur fait bien payer. Lorsqu’ils se rencontrent, ils se comprennent instantanément.
Et décident de réagir – chacun à sa manière. L’habit ne fait pas le moine, dit-on… Ni Max ni Olivia ne s’attend aux défis qu’ils vont rencontrer. Et si l’aiguille de la balance n’était pas le seul challenge ? Et s’il était possible de décrocher la lune, même après être tombé à terre… ?

Williamson Lisa, Normal(e), éd. Hachette, 2017. Trans

« La voilà, l’occasion pour moi de tout déballer. Cinq petits mots : Je. Veux. Etre. Une. Fille. Une phrase qui refuse de sortir. Qui me réduit au silence. Maman s’attend certainement à ce que je lui dise que je suis gay. Il y a sans doute des mois qu’elle se prépare à cette conversation. Sauf qu’elle et papa ont tout interprété de travers. Je ne suis pas gay. Je suis juste une fille coincée dans un corps de mec ».

Scelsa Kate, Fans de la vie impossible, éd. Gallimard jeunesse, coll. Scripto, 2016. Gay

Pour Jeremy, passionné d’art, ancré dans sa solitude, c’est comme s’il avait toujours attendu Sebby à la minute où ils se rencontrent. Et Mira, qui a tant de mal à quitter son lit, ne se sent véritablement vivante que lorsqu’elle est avec Sebby, l’ami solaire et écorché. Ensemble, ils n’ont plus peur. Ensemble, ils ne sont plus seuls. Mais la vie ne les épargne pas. Et les tentations destructrices sont là…
S’aimer suffira-t-il à les sauver ? Trois adolescents déterminés malgré tout à vivre pour le meilleur, pour l’impossible. Un roman affranchi et émouvant qui ose évoquer sans détour l’homosexualité, le désir et le mal-être adolescent, avec une justesse poignante et beaucoup de tendresse.

d-un-trait-de-fusainYtak Cathy, D’un trait de fusain, éd. Talents Hauts, coll. Les héroïques, 2017. Gay

1992. Mary, Monelle, Julien et Sami sont lycéens dans une école d’art. En cours de dessin, leur modèle préféré s’appelle Joos. Il est jeune, libre et beau. À l’âge des premières expériences amoureuses, l’épidémie de sida s’immisce brutalement dans leurs vies. La plupart des adultes se taisent et semblent ignorer la tragédie. Mary décide de briser le silence, d’affronter le regard de ses parents, de la société, et de s’engager.

Publicités